La gravure en relief, c'est quoi ?

La gravure est une discipline artistique très ancienne, dont les premières traces remontent à l'époque d'Alexandre le Grand. Avant l'invention des moyens d'impression industriels contemporains, la gravure a été le principal moyen de diffusion d'images à travers le monde. Durant plus de 1800 ans, les impressions seront toutes réalisées à la main, jusqu'à l'invention de l'imprimerie, et de la presse (dérivée des presses à raisin pour le vin) autours de la fin du XIIIème siècle. Il s'agit du premier procédé qui a permis la création d'images reproductibles, et qui a ainsi pu marquer des milliers d'esprits et rendre l'art accessible au plus grand nombre.

Certaines gravures célèbres ont ainsi pu être estampées en plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires, comme le fameux "Rhinocéros" d'Albrecht Dürer (1471-1528), réalisé d'après description et un bref croquis, cette gravure représente le premier rhinocéros observé en europe depuis l'époque romaine. Elle a fasciné les foules et les artistes durant longtemps, présentant à la fois un réalisme certain et une inexactitude notable, pour un féru de réalisme (Dürer n'ayant jamais pu observer de rhinocéros en face). Cette représentation a marqué les esprits de l'époque et été considérée comme exacte durant plus de cent cinquante ans...

Une autre gravure célèbre est la "grande vague de Kanagawa",  publiée en 1830 par le graveur japonais Hokusai dans sa série des 36 vues du Mont Fuji. Cette image, imprimée en quelques centaines d'exemplaires, représente l'un des premiers mariages fructueux entre la technique traditionnelle japonaise de gravure et la perspective à l'occidentale. Elle a marqué les esprits à l'époque et fut une grande source d'inspiration pour le mouvement impressionniste en europe.

D'un point de vue technique, la gravure est divisée en deux domaines principaux : la gravure en relief et la gravure en creux. Dans les deux cas, le principe est de graver chimiquement ou à l'aide d'outils une plaque qui peut être faite de différents matériaux (cuivre, zinc, bois, linoléum entre autres, mais en général n'importe quelle surface plane). Le relief ainsi créé forme la matrice.

En gravure en relief, on applique ensuite une encre très visqueuse sur la plaque au moyen d'un rouleau, de manière à ne pas en mettre dans les trous que l'on aura gravé (les "tailles"). On applique ensuite le papier sur la plaque, et on imprime le motif sur celui-ci par pression ("à la main", pour la technique la plus ancienne et la moins chère, ou à l'aide d'une presse). On décline en général le nom de cette technique en "xylogravure" (bois), et "linogravure" (linoléum). C'est une technique qui fonctionne bien sur des supports relativement tendres : il s'agit de créer des tailles particulièrement profondes.

Pour la gravure en creux, ou Intaglio, on applique beaucoup plus d'encre, et l'on appuie fortement pour qu'elle entre dans toutes les tailles. L'encre superficielle est ensuite enlevée, au moyens de chiffons et d'un outil appelé tarlatane, puis avec la paume de la main, afin de ne conserver sur la plaque que l'encre qui reste dans les creux. On applique ensuite le papier préalablement humidifié, et on imprime le motif par pression. Cette méthode demande une pression bien plus grande, car il faut faire entrer le papier dans les creux pour qu'il "boive" l'encre. De ce fait, et parce que les tailles n'ont pas besoin d'être si profondes, les matériaux utilisés sont plus durs qu'en gravure relief (comme le cuivre ou le zinc).